jaseur

jaseur

jaseur, euse [ ʒazɶr, øz ] adj. et n. m.
• 1531; de jaser
1Vx Qui jase, a l'habitude de jaser. babillard, bavard. Par anal. « les roseaux jaseurs » (Apollinaire).
2 N. m. (1731) Oiseau passereau (ampélidés) de la taille d'un étourneau, qui vient des régions boréales hiverner en France.

jaseur nom masculin Petit passereau huppé, insectivore et granivore, des forêts arctiques, qui hiverne en France. (L'espèce la plus commune est le jaseur de Bohême.) ● jaseur, jaseuse adjectif et nom Qui jase, parle à tort et à travers. ● jaseur, jaseuse (synonymes) adjectif et nom Qui jase, parle à tort et à travers.
Synonymes :
- commère (familier)
- jacasseur (familier)
- jacassier (familier)
- pie (familier)
- potinier (vieux)

jaseur, euse
adj. et n. m.
d1./d adj. Vieilli Qui jase (sens 1).
d2./d n. m. ORNITH Jaseur boréal: oiseau passériforme du nord de l'Europe, de l'Asie et de l'Amérique.

⇒JASEUR, -EUSE, adj.
A. — [Correspond à jaser A; en parlant d'un oiseau] Qui émet des successions de petits cris. Des bouvreuils jaseurs, pour payer leur écot, Vocalisent, perchés sur un coquelicot (BANVILLE, Cariat., 1842, p. 36).
Emploi subst. masc., ZOOL. Jaseur de Bohème. ,,Passereau arboricole, dont les ailes portent de curieuses plaquettes cornées de couleur rouge`` (CUISIN 1969). Les jaseurs sont des oiseaux timides, ils se cachent dans les buissons les plus épais (Ac. 1878).
B. — P. anal.
1. Vieilli. [Correspond à jaser B 1; en parlant d'une pers.] Qui parle abondamment, parfois pour le plaisir de parler, qui parle trop. Et le doux rossignol, chantant dans l'ombre obscure, Enseignait la musique à toute la nature, Tandis qu'enfant jaseur aux gestes étourdis (...) Je portais sous mon bras, noués par trois ficelles, Horace et les festins, Virgile, et les forêts (HUGO, Rayons ombres, 1840, p. 1121). Mireille et Vincent, le fils du chanteur, restent seuls, attardés et jaseurs, sur le seuil de la maison (LAMART., Cours litt., 1859, p. 256).
Emploi subst. Tâtés à ce sujet, les jaseurs fieffés de la troupe s'étaient bien gardés de souffler mot (CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 50).
[En parlant du lang. de qqn] J'ai entendu dès l'entrée cette voix glapissante et spirituelle, jaseuse, jamais sérieuse qu'hypocritement (SAINTE-BEUVE, Poisons, 1869, p. 96). La soirée fut toute rieuse, toute égayée du bavardage joliment jaseur de Nello (E. DE GONCOURT, Zemganno, 1879, p. 253).
2. Littér. [En parlant d'un inanimé concr.] Entre le laurier-rose et le lotus jaseur Glisse amoureusement le grand Cygne rêveur (RIMBAUD, Poés., 1871, p. 45). Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes (APOLL., Alcools, 1913, p. 112).
Prononc. et Orth. : [], [-a-], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1534 (RABELAIS, Gargantua, XI, éd. R. Calder et M.A. Screech, p. 86 : Monsieur le jaseur); 2. 1556 corbeau jaseur (C. MAROT, Métamorphoses d'Ovide, II ds Œuvres, éd. A. Grenier, t. 2, p. 217); 1731 (M. CATESBY, The Natural history of Carolina... Histoire naturelle de la Caroline... ds R. Ling. rom. t. 44, 1980, p. 234). Dér. du rad. de jaser; suff. -eur2.

jaseur, euse [ʒazœʀ, øz] adj. et n.
ÉTYM. V. 1530, adj.; n., 1538; de jaser.
1 Qui jase, qui a l'habitude de jaser. Babillard, bavard, causeur (→ Béjaune, cit. 2).Par anal. || Une source jaseuse (→ Glisser, cit. 15). || Pie jaseuse.
0 Le vent du Rhin secoue sur le bord les osiers
Et les roseaux jaseurs et les fleurs nues des vignes
Apollinaire, Alcools, Rhénanes, Mai.
N. || Un jaseur intarissable.
2 N. m. (1731, in D. D. L.). Zool. Oiseau passereau (Ampélidés), de la taille d'un étourneau, scientifiquement appelé ampelus ou bombycilla selon les espèces, qui vient en France des régions boréales.
CONTR. (Du sens 1) Discret.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • jaseur — jaseur, euse (ja zeur, zeû z ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui jase. C est un grand jaseur, une grande jaseuse. •   Voilà une drôlesse qui a langue bien pendue à ce qu il me semble, et vous êtes aussi furieusement jaseuse, DANCOURT les Curieux… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • jaseur — Jaseur, Nugator, Garrulus, Argutator. Un jaseur et rencontreur, qui se mocque d autruy, Dicax dicacis. En jaseur et flateur, Verniliter …   Thresor de la langue françoyse

  • jaseur — Jaseur. s. m. v. Causeur, babillard. C est un grand jaseur. je n aime point les jaseurs …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Jaseur — Bombycilla Bombycillidés …   Wikipédia en Français

  • JASEUR — EUSE s. Causeur, babillard. C est un grand jaseur, une grande jaseuse.   Il se dit aussi de Celui qui est sujet à redire ce qu il entend. Défiez vous de lui, c est un jaseur. Il est familier dans les deux sens …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • jaseur — svirbeliai statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Bombycilla angl. waxwing vok. Seidenschwanz, m rus. свиристель, m pranc. jaseur, m ryšiai: platesnis terminas – svirbeliniai siauresnis terminas – japoninis svirbelis siauresnis… …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • Jaseur d'Amerique — Jaseur d Amérique Jaseur d Amérique …   Wikipédia en Français

  • Jaseur Boréal — Jaseur boréal …   Wikipédia en Français

  • Jaseur Du Japon — Jaseur du Japon …   Wikipédia en Français

  • Jaseur boreal — Jaseur boréal Jaseur boréal …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»